Rentrée scolaire sans stress — Comment choisir le sac à dos idéal


Je me souviens comme si c’était hier de la frénésie et de l’effervescence de la rentrée scolaire. Le jour J était précédé d’une séance de magasinage à Bureau en gros, avec mes deux sœurs, où supplications et menaces étaient au rendez-vous. Notre mission était simple; exaspérer et conquérir nos parents, bref, faire tout ce qu’il faut pour avoir des fournitures scolaires qui provoquent émerveillement et jalousie chez nos camarades de classe.

Et l’achat le plus important était celui du sac à dos.

Le sac à dos est un énoncé de style et, dans la politique des terrains de jeux, il permet à l’enfant de se crée une nouvelle image. Les parents ont tendance à comprendre qu’une décision aussi importante est meilleure prise par l’enfant qui devra porter le sac l’année longue, mais, détrompez-vous; le choix de cette fourniture scolaire est de plus important et nécessite un brin de supervision.

Comme la charpente d’une maison, la colonne vertébrale maintient solidement le corps de votre enfant. Surcharger la colonne, alors qu’un jeune corps continue de se développer, pourrait altérer la posture d’un enfant, comprimer sa colonne vertébrale et nuire à sa croissance générale, explique Rob Danoff, médecin de famille se spécialisant dans la médecine ostéopathique Your Kid’s Gigantic Backpack Is a Health Risk, Time Magazine.

Sacs à dos signés Kodiak, disponibles dans la section Rentrée des enfants de notre site.

Une étude menée en 2012 par l’Université de Californie révèle qu’un tiers des enfants âgés de 11 à 14 ans se plaignent de douleurs aux dos causées par un manque de rembourrage, un design inadéquat ainsi qu’une répartition inappropriée, et surcharge, du poids du sac à dos.

Cette rentrée scolaire, privilégiez un dos en santé en suivant ces simples conseils.

  1. Une question de taille

Une fois que votre enfant a mis les yeux sur le sac à dos désiré, laissez-le l’essayer. Ne soyez pas timide : placez des livres, ou même votre sacoche, à l’intérieur du sac. Un sac à dos ne doit pas être plus haut que la nuque ni plus bas que les hanches. Les sangles reposent sur les épaules — assurez-vous que le sac à dos ne s’affaisse pas sur les fesses de votre enfant en ajustant les sangles.

  1. Rembourré, SVP!

Un sac à dos digne de ce nom possède un panneau arrière et des sangles rembourrés, efficaces pour atténuer une partie de la pression sur la colonne vertébrale et les épaules.

  1. Considérons les roues

De plus en plus de parents optent pour les sacs à dos sur roulettes. Avant d’acheter, vérifiez auprès du directeur d’école; considérés comme un risque de trébuchement, les sacs à dos à roulettes sont désormais interdits dans quelques écoles.

  1. Bien le remplir

Finalement, votre petit a déniché le sac à dos parfait; la prochaine étape consiste à impliquer votre enfant et à l’aider à remplir le sac pour compenser la charge. Voici quelques conseils provenant de The American Occupational Therapy Association :

  • Utilisez différents compartiments et poches pour répartir le poids
  • Les articles plus lourds vont à l’arrière du sac à dos
  • Les articles plus légers (et les articles pointus) vont à l’avant du sac à dos

Assurez-vous que le sac à dos ne dépasse pas 10 à 15 % du poids corporel de votre enfant.

  1. Restez impliqué

La prévention des douleurs dorsales se fait à longueur d’année. Demandez à votre enfant de soulever le sac à dos en pliant les genoux et en gardant le dos droit. Surtout, restez alerte aux signes avant-coureurs :

  • Difficulté à mettre ou à enlever le sac à dos
  • Douleur lors du port du sac à dos
  • Fourmillement ou engourdissement dans les bras ou les jambes
  • Des sangles rouges sur la partie antérieure des épaules
  • Tout changement de la posture latérale sur le côté tout en portant le sac à dos

Voilà ! Maintenant, tout ce dont vous avez besoin est une boîte à lunch assortie et nous pouvons certainement vous aider avec ça.